Cours de Salsa débutants à Aix en Provence

Retour

Cours de Salsa débutants à Aix en Provence

 

Objectif danse vous propose des cours de Salsa pour débutants à Aix en Provence. Ces cours de Salsa vous permettront de pouvoir assimiler le rythme, les pas de base ainsi qu' un maximum de figures pour pouvoir, très rapidement, danser la Salsa.

les cours de Salsa débutants à Aix en Provence dispensés par notre école de danse Objectif danse ont pour but de permettre à toutes et à tous d'acquérir une connaissance du rythme de la Salsa, des pas de base de la Salsa et, grâce à un suivi régulier des cours de salsa toute l'année pouvoir danser la salsa très rapidement en musique (très important !).

 

Nos cours de salsa  débutants à Aix en Provence se passent au centre social  La grande Bastide au val st André

 

Tous les lundis de 20h à 21h 

 

 

 Histoire de la Salsa

D’où vient la SALSA ?
Histoires et légendes se confondent souvent en Amérique du sud, mais une des versions les plus crédibles reste encore celle qui attribuerait au Cubain Ignacio Pinero  d’être l’ inventeur du mot « SALSA » (mélange, sauce) en 1932 dans une chanson ayant pour titre « Echale Salsita » que l’on peut traduire par « balancez la sauce ! ».

Toutefois, le mot « SALSA »  dans sa définition de musique latino américaine revient à un journaliste Izzy Sanabria (FANIA label) en 1974.

La musique Salsa vient de Cuba, située au milieu des toutes les cultures des Caraïbes. De ce mélange naîtra le Son, La rumba (le yambo) le Danzon et la Danza.
Les musiciens de La Havane exportent très rapidement dans la 1ère moitié du vingtième siècle leurs musiques, d’abord aux Caraïbes, pour arriver au Mexique et enfin débarquer au USA.


Dans les années 30, la Rumba, avec le Dan Azapiazu y su Havana orchestra, gagne les USA, mais c’est le Mambo qui va véritablement éclater et faire danser la Floride et les Etats Unis d’Amérique.
Arrive alors le blocus américain sur Cuba et c’est la lente érosion des groupes de Mambo et de musique latino américaine. Les grands groupes, les immenses musiciens ne sont plus à la mode et le Mambo, la Rumba ne se jouent plus que dans les caves du Bronx ou de Harlem.
Le Mambo s’en va mais le Rock'n Roll bat des records. Les américains sont désormais des danseurs de rock, de swing et de boogie.
En 1964, Johnny Pacheco et son avocat Jerry Masucci fondent le label « Fania » qui regroupe les plus grands noms de la scène latino-américaine.
La Fania cherche un mot, un code, pour traduire la musique Latino et regrouper en un mot tous ces genres musicaux.
En 1973, Izzy Sanabria, illustrateur de la Fania, utilise le mot « Salsa » dans le magazine « Latin New-York ». En novembre 1973 démarre à la télévision New-Yorkaise une émission sous le nom « Salsa TV Show ». La Salsa venait de « naître » à nouveau et allait, inexorablement, conquérir le monde !

 

Contactez-nous